Férie du temps ordinaire ou Sainte Catherine d’Alexandrie

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 21, 12-19)

   En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « On portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage.

    Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

 – Acclamons la Parole de Dieu.

___________________________________________________________________________

« À cause de mon Nom ! »

     Dans ce texte d’évangile, deux tonalités se dégagent : une grave qui peut semer la confusion et le doute ; de celle qu’on n’aimerait jamais entendre et qui nous porte des paroles de persécutions, des souffrances, de la haine et même de mort. Et l’autre, plus réconfortante et rassurante qui nous dit : « ne vous préoccupez pas de votre défense » : je m’en occupe ; peut-on entendre de la part de Jésus. « Pas un cheveu de votre tête ne sera perdu ! »

    Dans l’actuel contexte anxiogène et morose dû à la covid-19 et au confinement, on peut dire que Jésus nous rappelle notre condition de chrétien : vivre sa foi en Dieu au cœur du monde n’est pas sans contrariétés et sans danger, car on est continuellement soumis aux moqueries et tracasseries de toutes sortes : « à cause de mon Nom ! » précise-t-il. Pire encore, l’indifférence des sociétés qui croient se suffire à elles-mêmes. Jésus nous assure aussi de sa présence à nos côtés dans ces moments et dans les combats de la vie. Et ça,                                       C’EST RASSURANT !

     Deux exigences pour tenir bon sur la durée : persévérer pour ne pas se laisser égarer (“L’espérance ne déçoit pas.”) (Rm 5, 5) et ensuite, rendre témoignage au Christ, parce que lui seul est la cause de notre salut. « Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien. » (Rm 8,28) CONFIANCE !! Le Christ a vaincu le monde. Amen !

                                                                                                      P. François Xavier AYISSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s