24 novembre Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    comme certains parlaient du Temple,
des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient,
Jésus leur déclara :
    « Ce que vous contemplez,
des jours viendront
où il n’en restera pas pierre sur pierre :
tout sera détruit. »
    Ils lui demandèrent :
« Maître, quand cela arrivera-t-il ?
Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? »
    Jésus répondit :
« Prenez garde de ne pas vous laisser égarer,
car beaucoup viendront sous mon nom,
et diront : “C’est moi”,
ou encore : “Le moment est tout proche.”
Ne marchez pas derrière eux !
    Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres,
ne soyez pas terrifiés :
il faut que cela arrive d’abord,
mais ce ne sera pas aussitôt la fin. »

    Alors Jésus ajouta :
« On se dressera nation contre nation,
royaume contre royaume.
    Il y aura de grands tremblements de terre
et, en divers lieux, des famines et des épidémies ;
des phénomènes effrayants surviendront,
et de grands signes venus du ciel. »

Le temple a été construit en l’honneur de Dieu et comme lieu de prière. Il était magnifique dans sa splendeur et tous ceux qui le voyaient ne pouvaient rester indifférents. Il est très facile de s’émerveiller de la beauté extérieure de quelque chose ou de quelqu’un. Il était très facile d’admirer les artistes et leur talent et d’oublier pourquoi ils le faisaient, et pour qui. Mais pour aller plus loin, il faut faire un effort.

Ce n’est peut-être pas une bonne analogie, mais on pourrait dire que ce qui était le temple pour les Juifs, c’était Notre-Dame de Paris pour les Français.

La destruction du Temple a certainement choqué les Juifs et a complètement changé leur approche de Dieu. La destruction de Notre Dame a été assez choquante pour les Français. Il y a quelques questions que nous pourrions poser.

Pourquoi y a-t-il eu un choc ? L’impact qu’elle a eu a-t-il changé les cœurs, la relation avec Dieu?

Prions pour que dans chaque église que nous visitons notre regard ne s’arrête pas sur la beauté visible. N’oublions pas que  » on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. « 

Matej Dragoner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s