MÉDITATION DE L’ÉVANGILE DU JOUR : LC 19, 1-10 – 17 novembre 2020

En ce temps-là,
    entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
    Or, il y avait un homme du nom de Zachée ;
il était le chef des collecteurs d’impôts,
et c’était quelqu’un de riche.
    Il cherchait à voir qui était Jésus,
mais il ne le pouvait pas à cause de la foule,
car il était de petite taille.
    Il courut donc en avant
et grimpa sur un sycomore
pour voir Jésus qui allait passer par là.
    Arrivé à cet endroit,
Jésus leva les yeux et lui dit :
« Zachée, descends vite :
aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »
    Vite, il descendit
et reçut Jésus avec joie.
    Voyant cela, tous récriminaient :
« Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
    Zachée, debout, s’adressa au Seigneur :
« Voici, Seigneur :
je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens,
et si j’ai fait du tort à quelqu’un,
je vais lui rendre quatre fois plus. »
    Alors Jésus dit à son sujet :
« Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison,
car lui aussi est un fils d’Abraham.
    En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver
ce qui était perdu. »

Zachée est un personnage sympathique pour nous. Si nous l’imaginons, petit de taille, avec sa belle position économique, comme un seigneur avec son âge respectable, un peu gros, des vêtements cossus, le voir retrousser tous ses beaux vêtements et s’accrocher à une branche, pour voir Jésus qui passe, c’est plutôt comique.

Néanmoins, ses efforts sont récompensés, car Jésus lève les yeux pour le regarder et s’inviter chez lui.

Notons que Zachée n’a pas déclaré publiquement ce qu’il ressentait intérieurement en accueillant Jésus, mais il a dit simplement comment il allait réparer les dommages causés aux autres.

L’expérience de Zachée est une bonne illustration de ce que l’apôtre Jacques a dit: «Montre-moi ta foi sans les œuvres; moi, c’est par les œuvres que je te montrerai ma foi. 2,18b» Zachée n’a pas parlé de sa foi, il l’a montrée dans sa vie par ce qu’il allait faire.  

Chers amis, depuis quelques années notre monde ne veut plus entendre parler de foi ; mais il est toujours à la recherche de quelque chose. Zachée a eu ce que le monde cherche : le regard sans jugement de l’amour de Dieu.

Oui c’est vrai que Zachée n’a pas témoigné publiquement aux gens, de sa foi en Jésus. Mais ce jour-là, les gens ont vu sa vie changer, et constater que ce vétéran collecteur était devenu un homme nouveau.

Jésus continue d’entrer et de passer dans les rues de nos vies. Il veut s’arrêter et s’inviter chez ceux qui ne le connaissent pas, car le grand désir de Jésus est de demeurer en nous pour notre vrai bonheur. Est-il passé devant nos maisons ? A-t-il frappé à la porte de notre cœur ? L’avons-nous laissé entrer ?

Père Fredy ALVARADO, paroisse de Manosque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s